L'alternance

Qu'est-ce que la formation en alternance ?

La formation en alternance indique à lui seul le dynamisme dans l'apprentissage d'un métier. Une sorte de pont entre deux mondes : les études et l'entreprise. Si trop de proportions théoriques peuvent dérouter ou désintéresser certains élèves de l'école, la formation en alternance apporte une approche plus pratique et concrète. Le candidat ainsi formé fait le lien entre ce qu'il a étudié en cours et ses applications au sein d'une entité économique comme l'entreprise qui l'accueille. En plus d'une immersion dans le monde du travail, le contrat en alternance donne à l'étudiant en école de commerce (ou autre) une première expérience professionnelle. Pour bien vivre cette étape cruciale choisie par de plus en plus de candidats, il faut néanmoins certaines qualités car cette voie nécessite d'y consacrer davantage de temps avec à la clé, une promesse de réussite.

Les qualités indispensables pour réussir sa formation en alternance

  1. La motivation :

    Faire le choix de l'alternance demande beaucoup de travail puisque l'étudiant doit concilier l'école et l'entreprise tout en ayant moins de congés. C'est un investissement dans l'effort mais qui est payant puisqu'au final, le candidat obtient son diplôme, une expérience professionnelle dans son domaine et souvent un premier poste chez l'employeur qui l'a reçu en formation.

  2. La flexibilité que demandent le suivi des études et la préparation à devenir opérationnel dès l'obtention de son diplôme est un enjeu majeur pour le candidat :

    Il lui faut se diviser entre ces deux lieux et univers distincts mais interactifs que sont le centre de formation au commerce international (ou école) et le cadre professionnel (l'entreprise) qui le reçoit l'autre moitié du temps. Cette complémentarité permet de mettre en situation directe le savoir qu'il a appris en théorie à l'école. Il se confronte alors à l'application concrète de ce que l'on lui a enseigné en cours, son importance.

  3. L'organisation de son emploi du temps :

    La poursuite des travaux en classe ne doit en aucun cas être occultée ou négligée au profit de l'immersion dans le monde du travail, ni l'inverse ; car l'apprenti n'est pas encore formé. Il a besoin des deux parties. C'est à lui d'organiser son planning selon les horaires de l'établissement scolaire, de la compagnie qui le reçoit et le temps alloué à sa vie personnelle. Pour se faire, une bonne gestion du due à ce double emploi du temps, de la méthodologie, seront les piliers de son succès.

  4. La rigueur constante :

    L'alternant se montrera assidu tout au long de sa formation pour ne pas cumuler de retard lors de son apprentissage. Les règles de bases comme respecter les horaires aussi bien à l'école que dans l'entreprise, suivre les cours et faire les devoirs demandés, préparer les examens, accomplir le travail attendu chez le tuteur afin de mieux assimiler les connaissances et applications propres à son futur métier.

Un deal donnant-donnant

Si le stagiaire ou alternant est en période d'apprentissage, il doit néanmoins faire preuve d'une certaine autonomie (pouvoir prendre quelques initiatives pertinentes) et savoir anticiper certains cas de figure dans son travail auprès de la société qui l'emploie. Fort de cette expérience en entreprise il acquiert une maturité que d'autres types d'études, plus scolaires, ne délivrent pas car cette alternative d'enseignement combiné apporte un savoir-faire professionnel. De plus, il comprend bien plus vite la culture de l'entreprise et son fonctionnement. L'employeur tient un rôle déterminant à la fois de tuteur et de formateur.

La rémunération

L'alternant perçoit un salaire en fonction de son niveau d'études et de ses compétences. Plus celles-ci sont importantes, plus la somme est conséquente. Cette paye permet de réduire les frais de scolarité de l'étudiant. Exemples* : Un apprenti sera rémunéré selon son âge :

  • en première année
    • 18/20 ans => 598€
    • 21 ans et plus => 772€
  • en dernière année
    • Entre 772€ ; 947€ et 1137€

*sources « 20 MINUTES » du lundi 5 mai 2015.

Un candidat à l'embauche

Si la période au sein de l'établissement se fait dans de bonnes conditions et rapporte satisfaction dans les deux camps, ce dernier préfèrera employer cet étudiant fraîchement diplômé (ou titré) mais formé selon sa politique et sa méthodologie. De plus, l'immersion professionnelle pendant les études en fera un « familier des lieux » et non un inconnu qu'il faudra briefer aux règles de la maison. L'entreprise ne demandera pas d'expérience professionnelle antérieure puisque c'est elle-même qui aura préparé son candidat.

Dans la perspective où l'un des deux partis (ou les deux) ne souhaiteraient pas poursuivre cette collaboration au-delà du cadre scolaire, le bénéfice restera une première expérience rémunérée dans le monde du travail pour l'un et des allègements de charges financières (avec un savoir transmis) pour l'autre. « Toute expérience est enrichissante » entend-on souvent. L'alternance permet une insertion plus facile sur le marché de l'emploi.

Office ; occupation ; position ; programme ; position ; usage ; dépense application ; fonction Les formations proposées par votre école de commerce international sur Paris, l'EFHC : BTS MUC en alternance, Master en alternance, Bachelor en alternance, MBA en alternance.